);
Eclairage public connectéEPNRJ

L’impact de l’éclairage nocturne sur la biodiversité

By 28 juillet 2022 septembre 5th, 2022 No Comments

Voir la nuit grâce à l’éclairage public est un fait acquis. Mais le temps passant, l’augmentation de l’intensité et surtout du nombre de points lumineux a fini par nuire sérieusement à la biodiversité. Les spécialistes évoquent même une menace de l’équilibre des écosystèmes. Pourtant, il existe des solutions simples aux coûts maîtrisés pour contrer les effets délétères de la pollution lumineuse.

Les conséquences de la pollution lumineuse

L’utilisation des éclairages artificiels par l’humain crée une illumination de l’environnement qui altère les cycles naturels de la lumière. Elle a un impact direct sur les comportements, les fonctions physiologiques et les rythmes biologiques des organismes vivants.

Les petits mammifères nocturnes fuient la lumière qui les expose à la vue des prédateurs. Ils réduisent ainsi leurs déplacements et leur recherche de nourriture. A contrario, les oiseaux migrateurs et les insectes sont attirés par la lumière. Ces derniers finissent souvent par se brûler au contact des ampoules. La lumière artificielle a également un impact sur le comportement reproducteur des espèces bioluminescentes, comme les lucioles et les vers luisants. L’illumination ambiante trouble la qualité des signaux lumineux que ces espèces émettent pour attirer des partenaires.

La prise en compte par la législation

Conscient de l’impact de la lumière artificielle sur la biodiversité, l’État a mis en place une législation qui réglemente l’extinction de l’éclairage public. L’arrêté sur la prévention, la réduction et la limitation des nuisances lumineuses du 27 décembre 2018 précise la temporalité d’éclairage et d’extinction, l’objectif étant de supprimer les plages d’éclairage inutiles.

Ainsi, les modalités d’éclairage du patrimoine, des parcs et jardins, mais aussi des enseignes physiques, doivent être éteintes à 1 heure du matin au plus tard. Concernant les locaux à usage professionnel (bureaux, usines, etc.) l’extinction se fait au plus tard 1 heure après la fin de l’occupation des lieux.

Les coupures de nuit, une solution pour éclairer en préservant la biodiversité

La question est plus épineuse en ce qui concerne l’éclairage public. En effet, au-delà de la possibilité de se déplacer la nuit, la lumière répond aussi à un enjeu de sécurité. L’horloge connectée est une solution technique qui permet de cibler des quartiers en particulier. Il est alors possible de commander l’extinction par endroits, sur des plages horaires définies.

Avec cette solution innovante, il devient aisé de piloter l’éclairage public à distance de manière simple et intuitive. C’est l’occasion de faire d’une pierre deux coups, car en plus de préserver la biodiversité, c’est l’occasion de faire des économies d’énergie. En effet, l’éclairage public est un poste de dépense important. Les communes et les collectivités ont donc tout intérêt à mettre en place une horloge connectée.

 

Eclairage public connecté

Déploiement d’horloges astronomiques connectées sur réseau privé LoRa par la ville de Lambersart

 La ville de Lambersart, située au nord-ouest de Lille, a remplacé 58 horloges astronomiques vétustes…
Eclairage public connecté

L’impact de l’éclairage nocturne sur la biodiversité

Voir la nuit grâce à l’éclairage public est un fait acquis. Mais le temps passant,…

Leave a Reply