);
Class'AirQualité de l'air intérieur

Mesure de la qualité de l’air intérieur dans les bibliothèques universitaires Paris-Saclay

By 18 avril 2021 juin 17th, 2021 No Comments

Déploiement de capteurs Class’Air pour la mesure de la qualité de l’air intérieur dans les bibliothèques de l’université Paris-Saclay.

MADAME BRIGITTE MARTINS-LUIS, RESPONSABLE AFFAIRES GÉNÉRALES AU SEIN DE LA DIRECTION DES BIBLIOTHÈQUES, DE L’INFORMATION ET DE LA SCIENCE OUVERTE (DIBISO), AU SEIN DE L’UNIVERSITÉ PARIS SACLAY.

Au sein de l’Université Paris-Saclay, les bibliothèques ont pour missions principales de mettre en oeuvre la politique documentaire de l’Université et de contribuer à ses activités de formation et de recherche.

La direction des bibliothèques, de l’information et de la science ouverte (DiBISO) coordonne l’ensemble du réseau des bibliothèques pour accompagner les enseignements donnés au sein du collège universitaire de premier cycle et l’enseignement et la recherche, avec l’ensemble des services et centres de documentation de l’université Paris-Saclay.

Quelle utilisation faites-vous des capteurs Class’Air dans vos locaux ?

L’utilisation des capteurs Class’Air nous permet d’effectuer un réglage de la ventilation des locaux et d’adapter une occupation intermittente et variable pour améliorer le protocole de ventilation.

Dans le contexte sanitaire actuel, quelle mesures avez-vous mis en place afin de sensibiliser et d’améliorer la qualité de l’air intérieur dans vos établissements ?

Depuis la mise en place du dispositif réglementaire encadrant la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans nos établissements nous avons effectué plusieurs actions :
• Une évaluation des moyens d’aération par les services techniques de l’Université, qui a pu être amélioré pour certains espaces, notamment avec des plages d’ouvertures et de fermetures des portes et fenêtres.
• Pour les lieux plus confinés sans possibilités d’ouverture, nous avons mis en place des capteurs, Class’Air pour la mesure du taux de co2 afin de sensibiliser à la qualité d’air.

Quelles sont pour vous les avantages de la solution ?

La mise en place de la solution Class’Air nous a permis de mettre en place une vigilance accrue de la qualité de l’air dans tous nos espaces et nous permet de surveiller et sensibiliser à l’aération et à la ventilation des pièces.

De nombreuses études ont en effet démontrés les conséquences que peut avoir une mauvaise qualité de l’air intérieur sur la santé et la concentration.

Utilisez-vous le logiciel Class’Air et si oui quelles fonctionnalités ?

Le logiciel Class’Air est utilisé dans deux bâtiments: la bibliothèque universitaire d’Orsay et la bibliothèque universitaire de Sceaux. Ces capteurs sont utilisés pour mesurer le taux de CO2 dans les salles monitorées, afin de savoir si le taux de renouvellement de l’air est suffisant, et de pouvoir intervenir si ce n’est pas le cas. Pour le moment, les taux relevés sont très satisfaisants.
En parallèle, les capteurs permettent également de suivre la température des salles concernées, afin de voir si les mesures d’aération ne font pas trop baisser la température.
Dans les deux cas, la fonctionnalité utilisée est simplement une vérification régulière des mesures données sur le site. Des seuils d’alerte sur le taux de CO2 et la température ont été prévu, afin d’être immédiatement prévenus si ces seuils étaient dépassés.

Leave a Reply